Yvon Dallaire, M.Ps.

Chronique #41 : Le jour de l’an et le bonheur

Chronique #41 : Le jour de l’an et le bonheur

En début de chaque année, nous nous souhaitons le meilleur pour l’année qui vient et surtout « le paradis avant la fin de vos jours », comme disaient mes grands-parents. Mais qu’est-ce ce fameux paradis, ce fameux bonheur éternel ?
 
Le livre de la vie
Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la vie est difficile et constitue une longue suite de séparations, du ventre de sa mère (la première) à la fin de sa vie (la dernière). Dès notre naissance, nous apprenons rapidement que la vie est remplie de plaisirs et de déplaisirs, de moments agréables et de moments désagréables.
 
À notre naissance, nous recevons un livre comprenant autant de pages que notre vie aura de jours. Les premiers chapitres de ce livre sont écrits par nos parents. D’où l’importance d’avoir des parents aidants plutôt que des parents critiques, parents qui vont éveiller nos talents (notre tempérament) et nos forces (notre caractère). Les chapitres suivants sont écrits par l’école et la société.
 
À la fin de l’adolescence, nous continuons souvent d’écrire ce livre selon le « style littéraire » de nos parents et de notre société. Mais, rapidement, et pour beaucoup d’entre nous, nous nous apercevons que ce style ne nous convient plus, que nous voulons plus que ce que nous avons reçu.
 
Impossible de réécrire les premiers chapitres de notre vie : on ne guérit pas de son passé. Mais, très bonne nouvelle, les recherches en psychologie positive nous prouvent que, contrairement à la croyance des psychanalystes, le passé a très peu d’influence sur le moment présent… si nous décidons de regrouper tous ces chapitres en un seul tome et de FERMER ce tome une fois pour toute afin d’en débuter un nouveau avec un nouveau style littéraire, le nôtre.
 
Plaisirs et gratifications
Nous ne pouvons pas changer notre passé, mais nous pouvons changer le présent et l’avenir pour fonctionner au maximum de notre potentiel de bonheur. Le bonheur comporte deux éléments très différents : les plaisirs et les gratifications.
 
Les plaisirs sont liés aux sensations et émotions positives et répondent à nos besoins biologiques. Ils peuvent être de faible intensité (satiété, détente), de moyenne intensité (bonne humeur, enthousiasme) ou de forte intensité (euphorie, orgasme). Ils ne nécessitent que peu ou pas d’action consciente et sont momentanés et fugitifs. On peut les multiplier et les déguster, mais existe toujours un danger d’accoutumance.
 
Les gratifications sont reliées à l’exploitation de nos talents et de nos forces personnelles. Elles durent plus longtemps, exigent plus de pensées et d’efforts, mais n’entraînent aucune accoutumance négative, au contraire. Lorsque nous sommes et faisons ce que nous aimons, elles nous absorbent totalement : le temps et la conscience sont suspendus. 
 
Lire un roman, escalader une montagne, rédiger un article, être passionné par son travail, un tête-à-tête romantique… sont des exemples d’activités gratifiantes. Ces activités sont faites pour elles-mêmes et nous donnent l’impression de nous réaliser totalement, d être totalement soi, ici et maintenant. C’est ce qu’on appelle le « flux » ou le “flow“, état dans lequel la conscience et l’action fusionnent.
 
Gratifications et couple
Le couple est un endroit privilégié pour les plaisirs (de la table, de la sexualité, des émotions positives…) et pour les gratifications (épanouissement personnel, amour, réalisation de projets…). Le couple est un facteur de bonheur plus puissant que la satisfaction au travail ou l’argent, le prestige et le pouvoir.
 
Les personnes qui apprécient l’intimité, qui n’ont pas peur d’être abandonnées, qui entretiennent les beaux (et non les mauvais) souvenirs, qui ont une bonne estime d’eux-mêmes, qui savent s’émouvoir… forment des couples heureux et gratifiants, ce qui augmentent leur bonheur.

•   •   •   •   •

En guise de cadeau pour la nouvelle année, je vous offre une réduction de 25 % sur la vidéo de votre choix que vous trouverez ici. Ma façon de vous souhaiter, à vous et à votre couple, une bonne année 2020 afin d’augmenter vos probabilités de bonheur. Il s’agit de me joindre par courriel et je vous donnerai un code promotionnel. Cette promotion qui n’arrive qu’une fois par année n’est valide que jusqu’au 10 janvier.

Voici maintenant un aperçu de mes prochaines activités :

– Le 6 février, émission radio avec Jean Nadeau de CKRL.
– Le 14 février, conférence à Montréal : “Qui sont ces couples heureux ?”
– Le 25 février, conférence à Québec : “Vivre seul(e) et heureux(se) pour mieux vivre à deux”.
– du 5 au 8 mars, formation en thérapie conjugale positive à Paris.
– du 9 au 15 mars, tournée de conférences et d’ateliers en Bretagne.
– le 16 mars, émission avec Brigitte Lahaie sur Radio-Sud
– le 17 mars, conférence à Overijse : “Aider les couples à gérer les crises et les conflits conjugaux inévitables”.
– le 18 mars, une soirée psycho-sexo sans tabou avec Dr Iv Psalti à Bruxelles.
– le 19 mars, une conférence spectacle avec Sylvie Loumaye à Bruxelles : “Amour, sexe et confidences”.
– du 20 au 23 mars, formation en thérapie conjugale positive à Bruxelles.

Pour connaitre tous les détails de ces activités et pour réserver vos places, consultez mon agenda. Vous profitez d’un meilleur tarif pour les inscriptions hâtives sur certaines activités.

Je vous rappelle que je consulte toujours à mon bureau ou par Internet (Skype, WhatsApp ou FaceTime). Rendez-vous par courriel  ou 418.655.1165.

Tous mes livres, y compris ma trilogie du bonheur conjugal, sont toujours disponibles en librairie, en version numérique ou par commande postale. En voir la liste ici.

Encore une fois, je vous souhaite tout le bonheur que vous méritez et que 2020 voit la réalisation de l’un ce vos rêves, personnel ou relationnel.

Commenter